top of page
  • Gris Icône Instagram
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Facebook Icône

Qu'est-ce-que la démarche QVT ?

La Qualité de Vie au Travail (QVT) en quoi consiste-t-elle vraiment ?

Se résume-t-elle à des seules actions “cosmétiques” ? Et, de ce fait, qui présente un coût élevé comme par exemple la mise à disposition de paniers de fruits chaque semaine, des bouquets de fleurs, des propositions de cours de yoga, d’ostéopathie et autres thérapeutes, l’aménagement d’une salle de sieste, l’organisation d’événements festifs… qui sont très onéreuses pour l’entreprise, agréables certes … mais sont-elles réellement suffisantes et efficaces ? 

Ces actions ont effectivement un impact positif mais néanmoins reste superficielles sur l’ensemble des salariés.es : ce sont des satisfactions à courts termes et non longs termes et les salariés.es ne sont pas dupes :  Il convient de mener des actions de fond sans occulter les véritables problèmes en utilisant des outils pour diagnostiquer, mesurer et suivre la QVT. 

 

Développer la QVT constitue une dépense mais sous une autre forme que strictement financière. 

En premier lieu, cela va demander du temps : la DRH seule ne peut rien faire sans l’ensemble de la Direction de l'organisation. Les membres du Comex ou du Codir doivent être convaincus et adhérer à cette démarche pour faire preuve d’exemplarité. Cela va demander beaucoup d’arguments, de preuves à l’appui car le retour sur investissement attendu ne sera pas visible ni quantifiable immédiatement, un audit bien-être au travail est donc nécessaire. 

Qualité de vie au travail et ses bienfaits
Les 6 dimensions de la QVT

“En juin 2013, l’ANI (l’Accord National Interprofessionnel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail a défini la notion de QVT comme étant “les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résultent”. 

6 dimensions de la QVT ont été définies et ont été matérialisées par cette marguerite réalisée par le réseau Anact-Aract que je partage ici.  

Selon cette même source, ces 6 pétales représentent les thématiques et les leviers sur lesquels les entreprises peuvent agir pour les développer, les améliorer voir les renforcer.  

Dans le détail, pour vous donner des pistes : 

  1. Les relations au travail & le climat social : l’organisation des réunions internes, la qualité des temps et des lieux de pause, le rôle des instances, … 

  2. Le contenu du travail : l’autonomie pour agir sur son travail, les moyens pour réaliser le travail, la clarté des consignes, la répartition de la charge de travail, … 

  3. La santé au travail : des entretiens de retour après une absence de longue durée, la diffusion du DUERP, l’environnement des postes de travail et la sécurité, … 

  4. Les compétences & parcours professionnels : les entretiens individuels, le parcours d’intégration, l’employabilité, l’accès aux dispositifs de formation, … 

  5. L’égalité professionnelle pour tous : l’articulation vie privée / vie professionnelle, l’équité dans le traitement des salariés, égalité professionnelle femmes-hommes, … 

  6. Le management participatif & l’engagement : possibilité de discuter du travail, l’organisation des absences des salariés, la participation aux projets de changement, droit à l’erreur, …” 

 

Le coaching en psychologie positive appliqué au travail, dont j’ai fait ma spécialisation, est un levier supplémentaire non négligeable pour améliorer la qualité de vie au travail. Je vous en parle un peu plus loin. 

bottom of page