Rechercher
  • Nathalie Binaux/ Wellness Focus

La psychologie positive : La science du bonheur : Un art de vivre ? Une discipline à part entière ?

Mis à jour : oct. 19

Aujourd’hui, nous connaissons au niveau planétaire la plus grande pandémie que notre monde ait connue. Je ne vais pas vous retranscrire l’histoire que vous connaissez, que nous avons vécu et que nous vivons encore, avec toutes ses incertitudes, ses contradictions et ses conséquences non seulement personnelles, professionnelles, économiques, relationnelles, mais aussi émotionnelles.


Résultat nous sommes perdu.e.s, désorienté.e.s, angoissé.e.s et inquiet.e.s.


Notre santé physique mais surtout mentale est en danger, nous vivons dans la peur constante d’être atteint.es du COVID 19, de contaminer notre entourage, de mourir (nous ou un de nos proches), de perdre notre travail, de ne pas gagner d’argent, de ne pas faire de chiffres d’affaires, de ne pouvoir sortir et d’avoir des relations sociales normales et bien d’autres encore.


Et si nous nous donnions les moyens de sortir de ces peurs ? Si nous cessions d’être dans la projection d’un futur incertain (il l’est toujours par définition) et anxiogène ? Si nous nous donnions les moyens d’améliorer notre bien être ?


La plupart d’entre nous croyons que la réussite dans divers domaines entraîne le bonheur. Or l’inverse est aussi vrai : le bien être favorise le succès (dont la réussite conjugale, le succès professionnel, la santé, la longévité etc.) selon l’Etude Lyubomirsky, King et Diener, 2005.


Prendre soin de soi, c’est un art de vivre. En ces temps particuliers que nous traversons aujourd’hui, nous avons tous besoin d’apprendre ou de réapprendre à vivre autrement, à nous poser, à ralentir notre rythme, à voir et faire les choses autrement.


Simple oui, à priori, mais dans les faits, nous n’y parvenons pas tous.


Je vais donc vous parler de la psychologie positive, qui a été pour moi salvatrice et m’a fortement impactée positivement dans ma vie quotidienne personnelle et professionnelle.


Pourquoi la psychologie positive ? Parce qu’elle s’intéresse principalement à la santé et au bien être, ce qui nous rends résilients, heureux, optimistes plutôt qu’aux sources pathologiques. Elle s’intéresse à tout ce qui permet à l’individu de vivre en harmonie intérieure et d’entretenir des relations de qualité avec son environnement.


C’est une discipline à part entière de la psychologie, une véritable science du bonheur et du bien être. Définition, bases, fonctionnement et ses bénéfices, je vous dis tout !


Quelle est la définition scientifique de la psychologie positive ?


C’est l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions. La psychologie positive prend en compte la personne humaine en tant qu’individu mais aussi en tant qu’être en relation avec les autres, dans un tissu social. Elle concerne également les relations interpersonnelles et les questions sociales, voir politiques.


La discipline de la psychologie positive a été fondée officiellement en 1998 par Martin EP Seligman (Psychologue américain et chercheur en psychologie positive) bien qu’elle ait des origines bien plus anciennes qui remonte à Aristote. Elle :

  • s’intéresse surtout à la santé et au bien être ce qui rend les humains résilients  heureux, optimistes, plutôt qu'aux sources pathologiques. Son objectif est de promouvoir l’épanouissement et l’accomplisse-ment de soi au niveau individuel, groupal et social 

  • étudie ce qui donne un sens à la vie. C’est l’étude des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien être.

La psychologie positive ne s’intéresse pas donc pas uniquement au plaisir, à l’évitement de la douleur ou à la prépondérance d’émotions agréables mais aussi et surtout :

  • au dépassement de soi,

  • à l’actualisation de soi,

  • et à l’investissement dans des causes sociales, 

même si cela implique des moments désagréables ou des restrictions du bonheur immédiat dans le processus (rien à voir avec la pensée positive ou la méthode couet qui ne reposent pas sur la science ou la neuroscience à la différence de la psychologie positive.)

En somme être heureux n’est pas simplement une sensation agréable mais cela augmente les chances d’avoir une vie productive et d’y contribuer socialement.


Dans notre société d’aujourd’hui où tout va trop vite, nous rencontrons beaucoup de souffrance et des troubles anxiogènes, stressants, particulièrement dans  notre travail mais pas que.


Nous avons donc besoin d’améliorer notre qualité de vie, de nous réaliser en conformité avec nos valeurs et nos ressentis, de dépasser nos angoisses, nos peurs, de gérer nos émotions négatives, notre stress.


Comment me direz vous la psychologie positive peut-elle nous y aider ?

Il existe deux stratégies complémentaires pour améliorer la condition humaine :

- l’une consiste à soulager, libérer ce qui ne va pas : c’est la psychologie classique,

- l’autre consiste à renforcer ce qui est positif : il s’agit de comprendre en profondeur les émotions positives, les traits positifs et les intentions positives : c’est la psychologie positive.


La psychologie positive est complémentaire à la psychologie classique : son objectif en effet est de construire à coté de l’approche classique, une représentation plus complète de l’expérience humaine. Il s’agit donc dans un premier temps d’être capable d’écouter ses pensées et de faire une pause dans son activité. De prendre le temps de dire stop, de transcrire ses ressentis, ses émotions. 

Les bases de la psychologie positive :


La psychologie positive est donc une science, la science du bonheur, qui étudie et qui rend la vie plus satisfaisante. Elle se base sur des faits réels, sur des résultats observés à travers diverses études réalisées au cours des vingt dernières années, mais aussi aux neurosciences (pour illustrer ce qui se passe dans un cerveau quand il est traverser par les émotions) ou à l’économie.


Depuis sa naissance, la psychologie positive s’est articulée autour de nombreux sujets de recherche : bonheur, optimisme, estime de soi, bien être, motivation, le flow, le schéma CSV de Christopher Peterson et Martin Seligman qui repose sur 6 vertus fondamentales que 24 forces de caractères peuvent activer, l’espoir, la résilience, la méditation de pleine conscience. Et qui se focalise sur 3 temps :

- le passé qui correspond au bien être et à la satisfaction,

- le présent qui correspond au bonheur et au flow

- et le futur qui pour sa part correspond à l’espoir et à l’optimisme.


Ces différents champs de recherche forment la base d’intervention qui vise à améliorer le bonheur et le bien être.

Ces interventions vont donc pouvoir s’appliquer dans les différents domaines de la vie quotidienne tels que l’éducation, les ressources humaines, l’organisation fonctionnelle, la santé, la thérapie et les orientations professionnelles.

Selon M. Seligman La théorie authentique du Bonheur est liée à 3 types de d’expériences (Diagramme de Venn, 2002) :

- une vie agréable et plaisante qui recouvre toute ce qui provoque à l’individu du plaisir, de la joie et de la sensation de bien être,

- une vie engagée, c’est à dire tout ce qui procure des satisfactions sociales, de la participation à un collectif, caractérisée par le flux (Flow en anglais)

- une vie intéressante et pleine de sens qu’il entend de comprendre comme ce qui donne un sens à la vie,

La théorie du bien être complète la théorie du bonheur. Mais contrairement à la recherche du bonheur, pour l’acquérir ; la théorie du bien être a pour objectif d’enrichir le bien être lui même. Pour illustrer ce point prenons par ex la naissance d’un enfant : les parents peuvent avoir parfois des phases où leur bonheur est moindre tout en relatant un niveau de bien être généralement plus élevé.


M. Seligman partant de ce constat a donc décrit 5 facteurs (PERMA en anglais) influençant le bien-être :

- les émotions positives suivantes : la joie, l’amusement, la gratitude, l’espoir, l’intérêt, l’inspiration, la fierté, la sérénité, l émerveillement ;

- l’engagement : dans votre couple, votre famille, dans une association ou une communauté ;

- les relations humaines positives ;

- le sens de la vie et l’utilité : avoir des buts, des objectifs, des projets qui nous dépassent ;

- l’accomplissement : atteindre ses objectifs, réaliser ses projets.


Contrairement à la théorie du bonheur dont je vous ai parlé précédemment où les forces de caractère et les qualités ne sont indispensables que dans le cas du flow, ici elles sont essentielles pour améliorer ces cinq facteurs dont on vient de parler et augmenter ainsi votre bien être quotidien.


Un état de bien être maximal vous conduit à un état d’épanouissement profond. On ressent en effet une sensation de force, de vitalité de prospérité en tant qu’individu, dans un groupe ou dans une société. La vie que vous menez vous plait et vous apporte satisfaction, bonheur et épanouissement.


Les 24 forces de caractères et les 6 vertus dites universelles sont des briques qui permettent de construire votre « flow », votre bonheur et votre bien être ; ce sont elles qui vous caractérisent et définissent votre personnalité.


Chaque force correspond à une prédisposition à penser, à ressentir et agir de façon authentique et énergisante : Il est important de savoir que nous gagnons 100 fois à cultiver nos forces qu’à corriger nos défauts.


La psychologie positive associé au coaching est un formidable outil de développement personnel mais également collectif, elle est accessible intellectuellement, pragmatique , concrète et optimiste qui rompe avec la morosité ambiante en cette période de crise sanitaires, sociales voire économiques.


En résumé, la psychologie positive :

- repose et s’appuie sur des travaux scientifiques ;

- elle n’entend pas remplacer la psychologie traditionnelle mais y ajouter une brique au corpus des approches et méthodes existantes pour renforcer le bien être individuel et collectif ;

- elle se distingue de la pensée positive ou de la méthode couet car elle n’occulte pas les émotions désagréables ou indésirables. Non ! Nous devons les écouter sans masquer les problèmes, elles ont leur place dans un travail sur soi. L’idée reste de cultiver le positif, de valoriser nos forces et qualités et de les utiliser au maximum plutôt que de nous focaliser sur nos défauts. Dans ce cas, en effet, l’énergie consacrée contre nos défauts n’est plus disponible pour mettre en avant nos qualités.


Quels sont donc les bénéfices de la psychologie positive ?

Les émotions positives favorisent l'émergence de nos ressources naturelles de façon durable :

· niveau de satisfaction,

· créativité,

· santé,

· récupération cardiaque,

· engagement au travail.

Ce qui a pour effet de vous placer dans une spirale ascendante positive : un CERCLE VERTUEUX, c'est à dire un élargissement et une ouverture de pensées et d'actions qui favorisent la créativité, donnent accès à un plus grand nombre de choix, qui eux mêmes favorisent la poursuite d'objectif, d'ou une meilleure motivation et une performance accrue.

Ce qui va vous permettre (liste non exhaustive):

  • de dépasser vos peurs et vos croyances,

  • de mieux gérer votre stress et votre anxiété,

  • d’avoir des relations plus équilibrées dans votre entourage et/ou dans votre lieu professionnel,

  • de vivre en accord avec vous même et/ou vos collaborateurs,

  • de fédérer et/ou motiver une équipe,

  • de réaliser un rêve professionnel et/ou personnel,

  • d’exprimer une passion,

  • de susciter une vocation,

  • d'optimiser la performance professionnelle des individus de votre équipe,

  • de développer vos opportunités de carrière.

Pour conclure :

La psychologie positive permet en effet de vivre plus heureux et le plus épanoui possible en étant en phase avec ses valeurs et par voie de conséquence de mieux appréhender les facteurs stressants extérieurs.


Coach spécialisée en psychologie positive, expérimentée et à l'écoute, je vous pose les bonnes questions afin que vous trouviez vos réponses.

Par ma posture, neutre et bienveillante :

- je vous guide et vous oriente afin de vous permettre d'accéder à vos ressources,

- je vous entraîne à acquérir des comportements appropriés à une situation.

- je vous enseigne la connaissance et la stratégie mentale qui vous permettent de gagner en aisance et performance

- je vous donne confiance pour dépasser les obstacles liés aux changements

- je vous accompagne pour faire émerger vos ressources et potentiels.


Pour un premier rendez vous : contact@wellness-focus.fr

En savoir plus sur mon accompagnement : www.wellness-focus.fr, Vous avez fait appel à Wellness Focus et je vous en remercie. Laissez-moi votre avis en 5 secondes en cliquant sur ce lien : https://g.page/wellness-focus/review Merci par avance pour votre commentaire Nathalie "

34 rue de Bellefond

75009 Paris

Tel: + 33 (0)6 20 32 31 18

contact@wellness-focus.fr

Lundi      :  8 h 30 - 12 h / 13 h - 16 h 00

Mardi      :  8 h 30 - 12 h / 13 h - 17 h 30

Mercredi :  8 h 30 - 11 h 00

Jeudi.      :  8 h 30 - 12 h / 13 h - 17 h 30

Vendredi :  8 h 30 - 12 h / 13 h - 17 h 30

  • Gris Icône Instagram
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Facebook Icône

 

www.wellness-focus.fr - Cabinet de coaching en psychologie positive - Paris - Nathalie Binaux

Mentions Légales et conditions d'utilisation