• Nathalie Binaux/ Wellness Focus

4 techniques testées et approuvées pour prendre soin de soi

Prendre soin de soi ? Un art de vivre pour vivre mieux ?


Prendre soin de soi est un art de vivre et en ces temps particuliers que nous vivons et traversons aujourd’hui, nous avons besoin, pour certains d’entre nous, d’apprendre ou de réapprendre à nous poser, à ralentir notre rythme. Simple oui, dans les faits, cependant nous n’y parvenons pas tous.


La méditation, la cohérence cardiaque, l’hypnose et la sophrologie sont des thérapies psychocorporelles, qui sont accessibles à tous. Elles demandent néanmoins de l’entraînement et de la persévérance.


Certain·e·s d’entre nous les connaissent et/ou les pratiquent déjà et en ont déjà reconnu les bienfaits.


Pour ma part, je les ai testées, elles fonctionnent très bien, elles m’ont évité de prendre des traitements lourds, m’ont soutenues et aidées à surmonter mon burn out et rebondir.


Je pratique quotidiennement la cohérence cardiaque (3 fois par jour) et la méditation pleine conscience au moins une foi par jour. Je pratique régulièrement quelques techniques de sophrologie et relaxation transmises par ma sophrologue. Parfois dans certains cas je passe à l’hypnose avec un·e praticien·ne.


Ce sont en effet des techniques reconnues par la science et maintenant utilisées par le corps médical pour aider les patients atteints de cancer, de stress, d'insomnies, de zona, de fibromyalgies et autres.

La méditation, la cohérence cardiaque, l’hypnose, la sophrologie, utilisées seules ou ensemble soulagent les maux physiques et font du bien au moral. Elles traitent les maladies chroniques et sont des alliées précieuses pour rester en bonne santé.



Qu’est ce que :


  • L’hypnose ? : L’hypnose consiste à passer par un état de conscience modifiée, une sorte de rêverie qui rend réceptif aux suggestions.


  • La méditation ? La méditation en pleine conscience conduit à un apaisement profond où on se concentre sur sa respiration, les sensations du corps et où on laisse les pensées de côtés (on ne peut en effet les empêcher de venir, notre cerveau est une machine à penser, on les observe, on les laisse passer sans se laisser entraîner par elles).


  • La sophrologie ? La sophrologie est proche de l’hypnose, c’est une technique qui repose sur la respiration et la visualisation.


Leurs efficacités sont le fruit de mécanismes naturels qui ont été décryptés par les neurosciences.


Le cerveau contrôle les endorphines et influence le système dopaminergique et neurovégétatif, c’est ainsi qu’il agit sur les organes, la douleur ou encore le stress, l’anxiété.


Ces techniques mettent à distance la douleur pour mieux la supporter. Elles aident à se détacher de la douleur au profit d’émotions positives car les endorphines sont les meilleurs antalgiques naturels.


Apprendre à profiter de l’instant présent pour ne pas ruminer sa douleur au fil du temps :

  • c’est moins de médicaments donc moins de complications médicamenteuses et plus d’autonomie pour les patients. Scientifiquement prouvé par l’imagerie cérébrale. Selon le Dr Nizaard « l’état cérébral hypnotique permet d’activer spécifiquement les zones du cerveau impliquées dans les perceptions sensorielles. Dissocier les composantes sensorielles affectives minore le ressenti douloureux ».


  • C’est une aide pour les idées noires (dépression chronique), cela soulage la sensation de brûlure (d’un zona par exemple), apaise l’anxiété pendant un soin (chimio ou autre traitement lourds). Selon une analyse faite en 2018 par Mirosenc et Spiegel revue Cancer & medecine : moins de dépression et une vie plus longue (+29%) démontre l’efficacité des interventions psychosociales menées sur la durée avec des patients en cancer métastasique.


  • C’est également un allié à la gestion du stress, avec l’alimentation, le sport et la communication relationnelle qui ont permis de réduire à 50% le risque de récidive de cancer du sein et la mortalité de 68 % avec un recul sur 11 ans. L’hypnose, associée à une anesthésie locale c’est moins de produits anesthésiants et donc moins d’agression pour le corps (Fondation Rothschild Dr Sévérine Gras et Dr Aurore Marcou (Institut Curie).


  • La méditation est une méthode puissante mais demande implication et persévérance. Elle est très efficace contre les récidives de dépression (Dr Christophe André, psychiatre à l’hôpital St Anne) mais également contre les insomnies.La méditation de pleine conscience offre une protection équivalente aux antidépresseurs. Elle permet de lâcher les pensées parasites par une attention au souffle.


Et si vous décidiez de prendre un nouveau départ, tester de nouvelles techniques, simples, accessibles pour améliorer votre quotidien dans un monde qui ne se porte pas très bien. Et changer ce qui peut l’être …


Être acteur·rice de sa vie, pour aller mieux, pour aller bien et surmonter les difficultés que nous rencontrons pour être plus fort·e·s



Cela vous tente ?

Je vous invite à écrire vos commentaires et partager vos réflexions et idées à la fin de cet article dans mon blog ou sur mes pages des réseaux sociaux.

Si celui-ci vous a plu, partagez-le.


Intéressé·e·s sur mes accompagnements avec la psychologie positive, pour en savoir plus, réservez mon offre découverte gratuite en un clic ici https://www.wellness-focus.fr/services


Vous avez déjà fait appel à Wellness Focus, laissez moi votre avis en 5 sec en cliquant sur ce lien : https://g.page/wellness-focus/review

D'avance, merci pour vos actions, partages et commentaires.